banniere-mandelieu-alpes.jpg

Le Parc Maritime Départemental Estérel-Théoule est lancé

Premier Parc maritime du département, ce site de 353 ha, attribué au Conservatoire du littoral et implanté au droit de la commune de Théoule-sur-Mer, assure une continuité en mer des parcs naturels départementaux de l’Estérel et de la Pointe de l’Aiguille.

Film à regarder

 

Une gestion partenariale

Il bénéficie d’une cogestion associant au Département en charge de la coordination des actions, l’Agglomération Cannes Lérins et la commune de Théoule-sur-Mer, en lien avec les services de l’Etat et la Prud’homie de pêche de Cannes.

Ces partenaires se mobilisent pour assurer un développement équilibré et durable des activités socio-économiques et favoriser l’accueil du public et la sensibilisation à l’environnement marin, tout en garantissant la conservation et la préservation des habitats et de la biodiversité.

 

Des paysages sous-marins d'une grande diversité

Le littoral marin présente une mosaïque d’habitats propice à une importante biodiversité : petits fonds de roches et de galets, bancs de sable, herbiers de posidonie, roches coralligènes.

 

Des habitats fragiles à préserver

La posidonie - Espèce protégée

La posidonie n’est pas une algue mais une plante à fleur qui se rencontre depuis la surface jusqu’à 40 m de profondeur. Elle constitue de  véritables « forêts sous-marines » appelées herbiers de posidonies, qui libèrent chaque jour près de 14 litres d’oxygène par mètre carré. Ces herbiers constituent une source de nourriture, un abri, une frayère et une nurserie pour plus de 400 espèces de végétaux et plusieurs milliers d’espèces animales. L’herbier édifie au cours du temps un enchevêtrement de rhizomes et de racines colmatés par des sédiments formant la « matte », contribuant ainsi à la stabilisation des fonds ainsi qu’à la protection des côtes et des plages contre l’érosion.

Le coralligène

Le coralligène provient de l’accumulation d’algues calcaires formant une structure hétérogène permettant l’installation de nombreux organismes. C'est un véritable paysage coloré, où l'on recense près de 1700 espèces végétales et animales, dont les gorgones et les coraux. Il constitue, aussi, un abri et une source de nourriture pour de nombreux poissons. Nécessitant un éclairement modéré, le coralligène se développe préférentiellement en profondeur, sous forme de roches ou de tombants.

 

Des amarrages pour la plongée sous-marine

Afin de limiter les dégradations liées aux ancrages répétés sur les habitats sensibles (herbiers de posidonies, coralligène) le Département des Alpes-Maritimes a aménagé deux mouillages écologiques réservés aux clubs de plongée, dans le cadre du Plan Départemental des Espaces, Sites et Itinéraires (PDESI).

 

Découverte des petits fonds côtiers

Le sentier sous-marin de la Pointe de l’Aiguille, créé en 2006 par le Département des Alpes-Maritimes en partenariat avec la commune de Théoule-sur-Mer, est accessible à tous de mi-juin à mi-septembre.

Il permet l’observation de la faune et de la flore des petits fonds, individuellement grâce à des plaquettes pédagogiques immergeables disponibles à l’Office de tourisme ou dans le cadre de randonnées aquatiques accompagnées après inscription sur le site animation nature du Département.

COMMUNAUTE
D'AGGLOMERATION
DES PAYS DE LERINS


CS 50054 - 06414 Cannes Cedex - TEL : 04 89 82 27 00 - FAX : 04 89 82 27 20